En guerre, le Yemen n’interesse pas la communauté internationale

L’appel de fonds de 23,75 millions de dollars lancé le 2 septembre auprès des donateurs pour venir en aide au Yémen n’a encore reçu aucun financement, a indiqué vendredi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Certaines agences des Nations Unies utilisent de l’argent du Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires (CERF) pour financer leurs opérations humanitaires.

En attente d’une réponse des bailleurs de fonds à l’appel, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a approuvé un prêt de 2,5 millions de dollars pour les activités d’urgence au Yémen, a précisé OCHA.

Au 8 septembre, 170 tonnes de nourriture ont été distribuées à 14.917 personnes déplacées qui se trouvent dans des camps. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a achevé la distribution de rations alimentaires pour un mois.

Le ministre yéménite de la santé, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et leurs partenaires ont conclu, après une évaluation menée dans le camp d’al-Mazrak, que 7% des enfants âgés de moins de cinq ans sont sévèrement malnutris. L’UNICEF aidera les autorités locales à mettre en place un centre de nutrition thérapeutique dans un hôpital pour les enfants malnutris qui ont besoin d’un traitement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.