Barèges reçoit Xavier Bertrand et attaque Malvy

bareges.jpgA l’occasion de la fête départementale de l’UMP 31, plusieurs centaines de militants et sympathisants se sont réunis samedi 12 septembre à Quint-Fonsegrives dans la banlieue de Toulouse, en présence de Xavier Bertrand, secrétaire général du Mouvement et de Brigitte Barèges chef de file UMP pour les élections régionales en Midi-Pyrénées.

Dans son allocution, et dans la perspective des élections de 2010, la député maire de Montauban a évoqué un certain nombre de dossiers régionaux.

Sur des sujets aussi divers que le Barrage de Charlas, nécessaire à l’approvisionnement en eau d’une partie de la région Midi-Pyrénées, le grand contournement auto-routier de Toulouse, le nouvel aéroport toulousain, Brigitte Barèges a comparé la position du président de Région Martin Malvy à celle du « danseur de tango argentin » : sa politique consiste à faire «un pas en avant, deux pas en arrière ». Sur tous ces sujets, M. Malvy propose en effet des études pour savoir ce qu’il ne faut pas faire mais il augmente les impôts (+ 30 % depuis 2004) au cas où il faudrait faire quelque chose.

Autre cheval de bataille de Barèges : le plan campus. Selon la chef de file UMP de la région, “M. Malvy ne sait faire autre chose que critiquer sans nuance le soi-disant désengagement de l’Etat comme encore jeudi 10 septembre à l’occasion de la présentation du plan Campus pour les universités toulousaines par la Ministre de l’enseignement supérieur Valérie Pécresse. Dans ce dossier, l’apport du conseil régional de Midi-Pyrénées se limite pourtant à 25 millions d’euros quand l’Etat accorde une dotation exceptionnelle de 527 millions d’€”.

Au contraire, Brigitte Barèges se propose d’être au rendez-vous de l’action et changement sans pour autant augmenter les impôts comme elle a pu le faire dans la ville dont elle est maire, Montauban.

Pour sa part, Xavier Bertrand a encouragé Brigitte Barèges à sortir la région Midi-Pyrénées de l’immobilisme et du matraquage fiscal incarné par son Président.

Il a enfin livré aux partisans de Nicolas Sarkozy, les quatre clés de la réussite aux prochaines élections régionales : l’unité à l’intérieur du Mouvement, le rassemblement de la majorité présidentielle autour du Président de la République, l’ouverture à d’autres sensibilités que celle du Mouvement populaire et l’engagement que les promesses sont faîtes pour être tenues.

Brigitte Barèges compte bien ouvrir les portes du Conseil régional de Midi-Pyrénées avec ces clés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.