Offensive médiatique du Hamas sur Dailymotion

De la propagande en forme d’Offensive médiatique : les deux vidéos diffusées ci dessous ont été postées récemment.

Ce qu’est le Hamas selon l’encyclopédie en ligne Wikipedia :

Le Hamas, en arabe : ????, acronyme partiel de harakat al-muqâwama al-‘islâmiya (???? ???????? ?????????), « mouvement de résistance islamique »), est un parti politique islamiste qui œuvre pour l’instauration d’un État palestinien. Il est créé en 1987 par Sheikh Ahmed Yassin, Abdel Aziz al-Rantissi et Mohammed Taha, tous trois issus des Frères musulmans. Le Hamas est le plus important mouvement islamiste palestinien actuel.

Le Hamas ne reconnaît pas l’État d’Israël, qu’il nomme « entité sioniste », et prône dans sa charte la création d’un État palestinien islamique sur l’ensemble de la Palestine. Il s’oppose sur ce point au Fatah et à l’Autorité palestinienne, les deux autres forces politiques palestiniennes.

Le Hamas se définit lui-même comme un mouvement de résistance palestinien. Sa branche armée est constituée des Brigades Izz al-Din al-Qassam. Certains observateurs y voient une « organisation aux buts militaires prospérant sur un réseau caritatif ». Les actions militaires du Hamas prennent pour cible aussi bien les militaires que les civils israéliens. Entre avril 1993 et 2005, le Hamas a organisé des attentats suicides visant essentiellement des civils mais en avril 2006, il a déclaré renoncer à ce type d’actions préférant alors tirer des roquettes de type Qassam sur des villes israéliennes notamment Sdérot. Le dernier attentat-suicide contre Israël revendiqué par le Hamas remonte ainsi à janvier 2005.

L’organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada[5], des Etats-Unis d’Amérique[6] et de l’Union européenne[7].

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.