Feministe condamnée au Soudan : soutien officiel de la France

Condamnée pour avoir portée un pantalon, Loubna Ahmed Al-Hussein vient d’être incarcérée au Soudan. Dans sa conférence de presse quotidienne, le porte parole du Quai d’Orsay a affirmé que ” la France rend hommage au combat courageux qu’elle -Loubna Ahmed Al-Hussein- mène en faveur des droits des femmes au Soudan.

“La France regrette profondément la décision de la cour de Khartoum qui l’a reconnue coupable d’atteinte aux bonnes mœurs et l’a condamnée en première instance à verser une amende ou à subir une peine d’un mois de détention” a précisé le communiqué du ministère.

“La France, dont un représentant a assisté hier à l’audience, continuera de suivre avec la plus grande attention la procédure judiciaire intentée contre Loubna Ahmed Al-Hussein, qui a fait part de son intention de faire appel devant la Cour constitutionnelle. Nous renouvelons notre appel aux autorités soudanaises à signer et ratifier la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et à ratifier la Convention des Nations unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants qu’il a signée en 1986” a conclu le Ministère des affaires étrangères.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.