Fausse alerte à la radioactivité dans la Garonne

Suite à l’article paru le samedi 5 septembre 2009 dans un journal toulousain intitulé « Alerte à la radioactivité », la Préfecture a souhaité apporter rapidement, via un communiqué un certain nombre de précisions. Et démentir formellement cette alerte.

Selon les services du représentant de l’Etat dans le département : “les installations du CHU de Toulouse et de l’Institut Claudius-Régaud (ICR) sont conformes aux dispositions de l’arrêté interministériel (Ministère de la Santé et Ministère de l’Ecologie) du 23 juillet 2008 fixant les règles techniques auxquelles doit satisfaire l’élimination des effluents et des déchets contaminés par les radionucléides”.

En outre précise la préfecture “l ‘Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) n’a pas connaissance de situations anormales dans les services de médecine nucléaire de la région toulousaine. Ces services font l’objet d’un suivi régulier de la part de l’ASN (les derniers contrôles ont été conduits respectivement pour le CHU et l’ICR en juillet et septembre 2009)”.

S’agissant de la production de l’eau potable, les analyses menées dans les usines de traitement des eaux au cours de l’année écoulée ne mettent pas en évidence de dépassement des valeurs fixées par la réglementation en matière de radioactivité a conclu la préfecture qui n’a pas précisé si elle entendait donner suite à cette affaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.