Liban : toujours pas de Gouvernement

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban, Michael Williams, a rencontré vendredi le Premier ministre libanais désigné Saad Hariri, pour aborder notamment la création prochaine d’un gouvernement alors que le Liban entrera en janvier 2010 au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Saad Hariri, fils de l’ex-Premier ministre Rafik Hariri assassiné en 2005, a été choisi en juin dernier par le président Michel Suleiman pour être le prochain Premier ministre, après avoir remporté 85 des voix sur 128 au Parlement.

« Mes discussions avec le Premier ministre désigné ont abordé la situation au Liban et dans la région. Je l’ai félicité pour les initiatives prises ces dix dernières semaines pour faire participer tous les groupes parlementaires dans les discussions sur la formation d’un gouvernement et pour son engagement à poursuivre le dialogue avec toutes les parties prenantes », a dit Michael Williams.

Ce dernier a exprimé l’espoir qu’;un nouveau gouvernement serait bientôt formé, surtout dans la mesure où il aura de nombreux défis sociaux, économiques et sécuritaires à affronter.
« De plus, le Liban doit prendre place au Conseil de sécurité début 2010 [pour deux ans] et il est important qu’il soit pleinement préparé sous la direction d’un gouvernement en fonctions », a dit le Coordonnateur de l’ONU.

La discussion a aussi porté sur la mise en oeuvre de la résolution 1701 (2006) sur le maintien d’un cessez-le-feu avec Israël.

M. Williams a par ailleurs souhaité un bon mois de ramadan au Premier ministre désigné et au peuple libanais.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.