ELECTIONS AU GABON : l’appel au calme de Ban Ki Moon

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé jeudi au calme et à la retenue après que des violences ont éclaté à l’annonce des résultats préliminaires de l’élection présidentielle au Gabon.

Selon la presse, le fils du défunt président Omar Bongo, au pouvoir pendant 42 ans, Ali Ben Bongo aurait remporté l’élection avec 42% des voix. Des violences ont éclaté notamment à Port-Gentil, où le consulat français a été incendié.

« Le Secrétaire général a pris note des résultats préliminaires de l’élection présidentielle du 30 août annoncés par les autorités électorales du Gabon (CENAP) », affirme un message transmis par sa porte-parole.

Ban Ki-moon a exprimé sa « préoccupation face aux informations signalant des violences dans certaines parties du pays, exhortant au calme et à la retenue afin d’éviter une escalade des tensions ».

Il a aussi « appelé les leaders politiques gabonais à s’abstenir de toute mesure qui pourrait saper la conclusion pacifique des élections ».
M. Ban a enfin exhorté les « candidats présidentiels et leurs partisans à régler toute plainte électorale par les voies légales et institutionnelles », appelant à leur examen de manière « équitable et transparente ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.