DRAME : des dizaines de Somaliens meurent en tentant de rejoindre le Yemen

Seize personnes se sont noyées dans le golfe d’Aden ce week-end dans le cadre de deux tragédies séparées impliquant des bateaux de passeurs navigant depuis la Somalie, a annoncé mardi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Les passagers à bord du premier bateau ont indiqué que l’embarcation, qui aurait transporté 44 Somaliens, a chaviré samedi en début de soirée alors que les passeurs commençaient à pousser les passagers par-dessus bord en pleine mer au large des côtes du Yémen.

Trente-quatre passagers ont réussi à atteindre la côte près de Rujehma, à environ 150 kilomètres à l’est du centre de réception de Mayfa’a. Sept corps ont été retrouvés et enterrés par l’agence partenaire locale du HCR dans le cimetière situé à proximité. Trois autres ressortissants africains sont toujours portés disparus et leur statut reste inconnu.

Le deuxième bateau, qui aurait transporté 42 Somaliens, a atteint la côte du Yémen dimanche matin tôt après avoir navigué durant près d’une journée. Craignant d’être repérés par les autorités yéménites, les passeurs ont forcé des passagers à nager jusqu’à la côte. De ce fait, trois personnes se sont noyées et trois autres sont portées disparues.

Trente personnes ont réussi à atteindre la côte à la nage, alors que six autres seraient restés à bord avec les passeurs.
Pour pouvoir répondre à l’afflux massif potentiel de nouveaux arrivants, le HCR a développé, conjointement avec d;autres partenaires et les autorités locales, un projet portant sur les façons de fournir protection et assistance aux nouveaux arrivants, pour un nombre s’élevant jusqu’à 20 000.

Ces cinq derniers jours, un total de 17 bateaux transportant 85 personnes est arrivé au Yémen après avoir effectué la traversée périlleuse du golfe d’Aden depuis la corne de l’Afrique, une région en proie au conflit, à l’instabilité politique, à la famine et à la sécheresse.

Entre janvier et août de cette année, quelque 36 000 Africains sont arrivés sur les côtes du Yémen, une augmentation de 33 pour cent durant la même période l’année dernière. En 2008, 50 091 personnes sont arrivées au Yémen dans des bateaux de passeurs. Quelque 590 personnes sont mortes noyées et 359 autres sont portées disparues en mer.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.