Non cumul des mandats : la députée Catherine Lemorton portera l’idée à Toulouse

Lors des élections législatives de 2008, Catherine Lemorton avait réussi à “battre” celui qui occupait alors le bureau du Maire de Toulouse, Jean Luc Moudenc. Une fois élue députée, Catherine Lemorton avait par la suite refusé d’occuper une place éligible sur la liste de Pierre Cohen pour les élections municipales de Toulouse.

Fervente promotrice du non cumul de mandats, la députée de Haute-Garonne était présente à l’Université d’été du Parti socialiste à la Rochelle.

Elle a tenu à exprimer “sa grande satisfaction quant à la richesse des nombreux débats”. Et s’est bien sûr félicitée de la proposition de la première secrétaire du PS Martine Aubry d’organiser un référendum interne sur le non cumul.

Ainsi, estime la députée de Toulouse, “en annonçant une consultation militante le 1er octobre sur le sujet de la rénovation du Parti, et notamment sur le non-cumul des mandats dont Martine Aubry vient d’apporter la preuve que le Parti Socialiste entendait la voix de ses militants et, plus largement, des français”.

“De plus, en tenant un discours offensif contre les méfaits de la politique menée par Nicolas Sarkozy, avec des propositions concrètes pour les français et une volonté d’agir au plus vite et au plus près des besoins de nos concitoyens, le PS marque sa volonté d’être utile pour celles et ceux qui aujourd’hui ont le plus besoin d’être soutenus” a également tenu à préciser cette proche d’Arnaud Montebourg.

“Rénové, combatif, constructif, c’est ainsi que le Parti Socialiste sera digne de son histoire et de sa raison d’être” a conclu Catherine Lemorton.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.