Des milliers de Birmans auraient fui en Chine

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) s’est dit vendredi préoccupé par les informations selon lesquelles entre 10.000 et 30.000 personnes ont fui des combats au cours des dernières semaines dans l’Etat de Shan, au nord-est du Myanmar/Birmanies, pour se réfugier dans la province chinoise du Yunnan.

Le HCR est actuellement en contact avec les autorités chinoises pour enquêter sur les besoins de ces réfugiés. Jusqu’à 30.000 personnes auraient trouvé refuge dans le comté de Nansan depuis le 8 août, fuyant les combats entre les troupes gouvernementales du Myanmar et des groupes ethniques minoritaires.

Selon le HCR, les autorités locales dans la province du Yunnan ont déjà fourni des hébergements d’urgence, de la nourriture et des soins médicaux à ces réfugiés. L’agence des Nations Unies se dit prête à apporter l’aide que les autorités jugeraient nécessaire pour ces réfugiés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.