Un an de plus pour les casques bleus au Liban

Le Conseil de sécurité a reconduit jeudi pour un an le mandat de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

La résolution adoptée jeudi exprime la vive préoccupation qu’inspirent au Conseil les violations des termes de la résolution 1701 (2006), notamment la présence de biens ou d’armes non autorisés entre la Ligne bleue – qui démarque la frontière libano-israélienne ainsi que la frontière du Liban avec le plateau du Golan – et le fleuve Litani, l’occupation par l’armée israélienne d’une partie du village de Ghajar et d’une zone adjacente au nord de la Ligne bleu et les violations de l’espace aérien libanais par les aéronefs israéliens.

Le Conseil demande à toutes les parties de coopérer avec le Conseil et avec le Secrétaire général pour parvenir à un « cessez-le-feu permanent et à une solution à long terme ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.