3,76 millions de somaliens ont besoin d’aide humanitaire

Le nombre de personnes ayant besoin d’une assistance humanitaire en Somalie a augmenté de 18% depuis janvier 2009, passant de 3,17 millions à 3,76 millions, selon l’Unité d’analyse des Nations Unies sur la sécurité alimentaire et la nutrition en Somalie (FSNAU) dans une évaluation publiée mardi.

Les personnes actuellement victimes de cette crise humanitaire comprennent 1,4 million de gens vivant dans les zones rurales affectés par une grave sécheresse, 655.000 urbains pauvres, et plus de 1,4 million de personnes déplacées, précise la FSNAU, qui est gérée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

75% des 3,76 millions de personnes concernées sont concentrées dans le sud et le centre de la Somalie, des régions où les combats récents ont été intenses et qui sont inaccessibles pour les travailleurs humanitaires.

L’épicentre de la crise humanitaire se trouve dans les régions de Mudug, Galgaduud, Hiraan et Bakool.

Il y a également une détérioration alarmante de la situation alimentaire dans le nord en raison d’une sécheresse due à deux saisons des pluies où les précipitations ont été inférieures à la normale.

Selon la FSNAU, les taux de malnutrition dans plusieurs parties du pays se sont accrus depuis janvier et désormais un enfant sur cinq est malnutri et un sur vingt est sévèrement malnutri.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.