Elections en Afghanistan : l’ONU demande de la patience aux candidats

Le représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afghanistan, Kai Eide, a appelé lundi tous les candidats à l’élection du 20 août, leurs partisans et les électeurs à se montrer patients afin que la Commission des plaintes électorales puisse achever son travail et trancher les réclamations.

« Vous devez respecter ce processus », a déclaré Kai Eide lors d’une conférence de presse au siège de la Commission, à Kaboul. « Montrer du respect signifie aussi faire preuve de patience », a-t-il ajouté.

Le représentant spécial a exprimé toute sa confiance dans la Commission électorale.

Il a estimé qu’elle ferait tout son possible pour répondre à chaque plainte et à corriger les problèmes, malgré leur nombre. « Je suis préoccupé par chaque irrégularité », a-t-il insisté.

Les Afghans ont voté jeudi lors d’une élection présidentielle et d’élections aux conseils provinciaux. En dépit de violences qui ont fait plusieurs dizaines de victimes et d’intimidations, l’élection a été considérée globalement comme s’étant déroulée avec succès. C’est la première élection organisée par les institutions afghanes depuis le renversement des Taliban.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.