Nouvel assassinat de journaliste dans le Caucase Russe

Le directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a condamné lundi le meurtre du journaliste daghestanais Malik Akhmedilov, retrouvé mort le 11 août dans la capitale du Daghestan, Makhachkala, de la Fédération de Russie.

« Permettre aux journalistes d’exercer leur profession dans des conditions de sécurité acceptables et de contribuer au débat public sont deux conditions essentielles pour contribuer à la paix et à la stabilité dans le Caucase. C’est pourquoi je suis persuadé que les autorités vont faire tout ce qui est en leur pouvoir afin de traduire les auteurs de ce crime en justice », a déclaré M. Matsuura.

Malik Akhmedilov était rédacteur pour Khakikat, journal en Avar.

Plusieurs autres journalistes ont été tués au Daghestan ces dernières années : Abdoullah Alichaïev, de la chaîne de télévision régionale TV-Chirkei a été tué par balle en septembre 2008, six mois après son collègue Gadji Abachilov. Magomedzagid Varisov, journaliste de l’hebdomadaire Novoye Delo, a été tué en juin 2005.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.