27 morts dans inondations dans les zones tribales pakistanaises

De fortes pluies tombées le 16 août sur les montagnes du Karamar ont causé des inondations dans les districts de Swabi et de Mardan dans la province du Nord-Ouest du Pakistan.

« Il y aurait 27 morts, 9 disparus et entre 400 et 450 maisons détruites, ainsi que d’importantes pertes de plantations et de bétail », affirme le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans un communiqué.

Selon le responsable de la coordination dans le district de Swabi, entre 70.000 et 80.000 personnes sont affectées et l’état d’urgence a été proclamé à Adina, Ismalia et Kalu Khan.

Les Nations Unies ont une équipe d’évaluation sur le terrain, qui signalent que près de 100 maisons ont été endommagées à Kalu Khan.

Par ailleurs, les eaux ont submergé de nombreux champs de maïs, de riz, de cane à sucre et de tabac. Du bétail a été emporté et noyé.

Enfin, les stocks de céréales qui permettent traditionnellement de se maintenir pendant six mois ont été emportés ce qui laisse les populations exposées à l’insécurité alimentaire, même si un centre du Programme alimentaire mondial (PAM) se trouve à quelques kilomètres de là.

L’OCHA estime que les populations ont besoin de médicaments, de tentes, d’eau potable et de pastilles de désinfection de l’eau. Le gouvernement, les agences des Nations Unies et les organisations non gouvernementales (ONG) ont commencé les activités de secours dans les zones affectées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.