Jean Luc Moudenc fait sa rentrée politique

debat-cohen-moudenc.JPGEt le week end du 15 août passé l’ancien maire de Toulouse dégaine son premier communiqué …  contre la municipalité dirigée par Pierre Cohen. Avec un angle : “la politisation à outrance” de Toulouse.

En effet estime le candidat malheureux aux élections législatives de 2007, les inaugurations de nouveaux équipements municipaux ne seraient plus “faits dans l’intérêt général, pour « la Cité »” mais uniquement conçus comme “des manifestations politiques”.

Et Moudenc de citer quelques exemples de festivités au cours desquelles, Pierre Cohen ou ses adjoints ont transformé ces rencontres entre élus et toulousains “en meetings politiques”.

Mais la goutte qui fait déborder le vase, précise encore le désormais membre de l’UMP Jean Luc Moudenc, fut constituée par le concert du 14 juillet et les propos du chanteur Bernard Lavillier “condamnant au micro Nicolas Sarkozy et exprimant sa joie d’être dans une ville enfin administrée par la Gauche après 37 ans de Droite”.

Ces prises de paroles ont deux points en commun conclue l’ancien adjoint de Philippe Douste Blazy : “elles se font au frais du contribuable local et un seul camp politique s’exprime en monopolisant la parole”.

Propos sibyllins qui annoncent des prochains conseils municipaux musclés !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.