Climat : les négociations du sommet de Copenhague patinent

Les dernières négociations qui se sont déroulées cette semaine à Bonn pour préparer un texte ambitieux prévoyant une réduction des émissions de gaz à effet de serre et un transfert de technologie verte aux pays en développement n’ont fait que peu de progrès, a regretté vendredi le chef de la Convention de l’ONU sur le climat.

« Des progrès limités ont été accomplis à cette réunion, même si les gouvernements se sont attelés à quelques points pratiques dans les domaines de l’adaptation, de la technologie et du renforcement des capacités » a déclaré Yvo de Boer, secrétaire exécutif de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

« Donc, avec 15 jours de négociations seulement avant la Conférence sur les changements climatiques de Copenhague de décembre 2009, les négociations devront être considérablement accélérées si l’on veut obtenir un résultat », a-t-il ajouté.

Selon lui, « les pays industrialisés doivent se montrer plus ambitieux dans l’adoption de cibles de réduction des émissions à moyen terme significatives ». « Il faut aussi clarifier le financement et l’aide technologique que les pays industrialisés sont prêts à fournir pour aider les pays en développement à rendre leur croissance économique plus verte et à s’adapter aux effets des changements climatiques », a-t-il insisté.

« Dans le contexte du G8 et du Forum des puissances économiques [sur l’énergie et le climat lancé par le président américain Obama], j’observe un groupe de pays qui envisagent de prendre des mesures qui leur permettraient de profiter du succès des technologies propres. La question est de savoir comment tous les pays peuvent en profiter », a dit Yvo de Boer, qui a dit craindre que les pays en développement ne soient laissés à l’écart sans accès à la technologie ou au financement.

Les prochaines négociations se tiendront le 28 septembre à Bangkok (Thaïlande) pour une session de deux semaines. Les délégués se rassembleront aussi à Barcelone (Espagne) le 2 novembre pour cinq jours de négociations.

Avant cela, une opportunité de premier plan sera offerte aux chefs d’Etat et de gouvernement de clarifier leurs politiques au Sommet sur les changements climatiques du 22 septembre à New York, convoqué par le Secrétaire général, qui rassemblera des représentants des 192 Etats Membres parties à l’UNFCCC.

Partager

Articles Récents

Pas de cas de Coronavirus à Toulouse

Le CHU de Toulouse indique ce mardi matin qu'aucun cas de Coronavirus n'a été identifié à Toulouse. Le Centre Hospitalier…

28 janvier 2020

Cour Administrative de Toulouse, le maire de Montpellier porte plainte contre Belloubet

Le maire de Montpellier, Philippe Saurel, a annoncé porter plainte contre la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, pour prise illégale…

28 janvier 2020

2 enfants infectés par la Listeria après avoir mangé du fromage

Deux enfants, scolarisés sur la commune de Vauvert, ont été infectés par la bactérie Listeria monocytogene suite à la consommation…

28 janvier 2020

La résurgence de l’antisémitisme est une réalité

Les Nations Unies ont commémoré ce lundi au siège de l’Organisation à New York la Journée internationale dédiée à la…

28 janvier 2020

Après une conduite en état d’ivresse, il se présente ivre à la gendarmerie

L'homme avait été surprise conduisant en sens interdit avec un taux d'alcoolémie supérieur à celui autorisé. Il s'est présenté soul…

27 janvier 2020

Rugby. Toulouse fait chuter le leader Bordeaux

Pour la 14e journée de Top 14 le Stade toulousain s'est imposé 22 à 14 face à Bordeaux Bègles le…

27 janvier 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com