Le Tadjikistan appelle à l’aide

Le gouvernement du Tadjikistan et la communauté humanitaire ont lancé cette semaine un appel à contributions de 7,7 millions de dollars pour venir en aide à des populations touchées par des inondations et glissements de terrain provoqués par les fortes pluies des mois d’avril et mai derniers.

« Vingt-six personnes ont été tuées et plus de 3.000 déplacées par les inondations et coulées de boues. Plus de 2.000 maisons, hôpitaux, écoles et autres bâtiments ont été détruits en six semaines », affirme un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) au Tadjikistan.

Le gouvernement tadjik et les agences humanitaires ont livré une assistance vitale au lendemain de la crise, sous la forme de tentes, de nourriture, d’accès à l’eau potable et de soins de santé d’urgence. Mais les communautés affectées continuent à faire face à des difficultés pour reconstruire leurs moyens de subsistance et restaurer les infrastructures.

Des centaines de familles vivent encore chez des parents ou sous la tente.

Le représentant des Nations Unies dans le pays, Michael Jones, a souligné l’urgence d’apporter une aide à l’habitat avant le mois de décembre, lorsque les températures descendent à -25 degrés Celsius. Les stocks de médicaments de base et les matériaux scolaires doivent être rétablis. Près de 20.000 personnes ont encore besoin d’eau potable et 3.100 enfants ne sont pas retournés à l’école.

L’appel servira au financement de 18 projets centrés sur les régions les plus durement touchées au centre et au sud du pays. Les priorités sont la construction de bâtiments en dur et chauffés, assez solides pour éviter une nouvelle catastrophe.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.