L’ONU accuse la presse Israëlienne de diffuser des fausses informations

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) s’est déclaré mercredi de plus en plus préoccupé par une série d’informations qualifiées “d’inexactes” publiées dans la presse israélienne.

« La plus récente cite un haut responsable de l’armée israélienne qui allègue que le Hamas a détourné à main armée trois ambulances de l’UNRWA », a rapporté la porte-parole adjointe du Secrétaire général, Marie Okabe, lors de son point de presse quotidien, au siège de l’ONU, à New York.

Cette allégation est sans fondement et l’agence a fourni des photographies prouvant que les ambulances en questions se trouvaient au siège de l’UNRWA à Gaza, a-t-elle indiqué.

L’UNRWA a même offert de ramener les ambulances à un point de passage avec Israël pour inspection et vérification s’il existe encore un doute quelconque sur la question.

L’agence a émis des protestations sur cette information inexacte et sur d’autres auprès des autorités israéliennes, espérant que les hauts fonctionnaires impliqués dans la diffusion de ces informations seraient plus soucieux d’exactitude à l’avenir.

L’UNRWA rappelle qu’elle joue un rôle humanitaire vital à Gaza et que les fausses informations ne font que détourner l’attention des conditions humanitaires insupportables dans lesquelles vivent 1,5 million de Palestiniens.

Elle réitère l’appel lancé par le Quatuor pour le Moyen-Orient, composé des États-Unis, de la Fédération de Russie, de l’ONU et de l’Union européenne à la réouverture immédiate des points de passage vers Gaza afin de permettre la reconstruction de plus de 50.000 maisons endommagées et détruites lors de l’opération militaire israélienne « Chape de plomb », au début de l’année.

Israël a lancé son opération sur Gaza à la fin du mois de décembre 2008 avec l’objectif déclaré de faire cesser les tirs vers le sud d’Israël de roquettes par le mouvement Hamas, qui contrôle politiquement et militairement ce territoire palestinien. Les combats entre l’armée israélienne et le Hamas ont fait 1.300 morts et 5.300 blessés du côté palestinien ainsi que 14 morts du côté israélien et 530 blessés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.