Sida VIH : l’ONU lance une alerte en Asie

Près de 50 millions de femmes en Asie courent le risque d’être infectées par le virus du sida à cause de leur partenaires intimes avec qui elles entretiennent une relation durable, selon un nouveau rapport du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).

Ces femmes sont soit mariées soit dans des relations de long terme avec des hommes qui ont d’autres relations sexuelles à haut risque, selon un rapport publié à Bali au 9ème Congrès international sur le sida en Asie et dans le Pacifique.

L’ONUSIDA souligne que si l’épidémie varie dans les différents pays d’Asie, le point commun est qu’elle est alimentée par les rapports sexuels sans protection contre rémunération, le partage des équipement d’injection des drogues et les rapports sexuels sans protection entre hommes.

On estime que plus de 90% des 1,7 million de femmes atteintes du VIH en Asie ont été infectées par leur partenaire avec qui elles entretiennent une relation durable. Ce qui signifie qu’un grand nombre de femmes considérées à « faible risque » sont en fait exposées au comportement de leur partenaire.

Au Cambodge, en Inde et en Thaïlande, le plus grande nombre de nouvelles infections au VIH concernait des femmes mariées.

En 2008, les femmes représentaient 35% de toutes les infections au VIH en Asie alors qu’elles représentaient 17% en 1990.

Le rapport explique que la forte structure patriarcale en Asie limite la capacité des femmes à négocier les relations sexuelles dans leurs relations intimes. La société tolère les rapports sexuels hors mariage et les partenaires multiples pour les hommes mais les femmes doivent s’abstenir des relations sexuelles avant le mariage et rester monogames après. La discrimination et les violences contre les femmes sont aussi endémiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.