Les étoiles filantes : les lieux pour les admirer

perseids09.gifElles sont censées porter chance et en voir une en prononçant un voeux exauce celui qui le prononce. Plus sérieusement, le début du mois d’août est particulièrement favorable à l’observation de ce phénomène désormais bien connu. Ce qu’il faut savoir pour bien les regarder.

Et tout d’abord une définition : “le phénomène lumineux qui accompagne l’entrée dans l’atmosphère d’un corps extraterrestre (météore). Cette traînée lumineuse est causée par la vaporisation du corps et l’ionisation de l’air sur sa trajectoire, phénomènes dus principalement à la compression de l’atmosphère en avant du corps supersonique (et non à la friction). Le phénomène se passe entre 120 et 85 kilomètres d’altitude. Une étoile filante est principalement un morceau de comète dont la Terre coupe la trajectoire. Un météore qui atteint le sol s’appelle une météorite et plus généralement les corps pouvant créer de tels phénomènes sont appelés météoroïdes.”

Chaque année à la même période, l’orbite de la Terre croise des nuages de poussières laissés par des comètes. Cela provoque des essaims météoritiques, ou des « pluies » d’étoiles filantes, qui semblent toutes provenir par un effet de perspective du même point du ciel. On appelle ce point imaginaire le radiant. Certaines étoiles filantes ne semblent pas venir du radiant, ce sont des grains de poussière n’appartenant pas au nuage traversé, on les appelle des sporadiques.

Précisément selon le site encyclopédique Wikipedia, ces “pluies périodiques d’étoiles filantes” portent un nom dérivé de la constellation où se trouve leur radiant. Ainsi, “les Perséides” (visibles en août) ont leur radiant dans la constellation de Persée.

Pour les observer, il est préférable de s’éloigner des centres lumineux qui obstruent le champ de vision. Il est donc préférable de quitter le centre de Toulouse pour aller installer son poste d’observation à la campagne à quelques kilomètres de Toulouse.

A défaut, il est préférable de se porter sur une zone élevée : sur la colline de Jolimont ou celle de Pech David par exemple.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.