Comment l’Europe favorise la Paix au Soudan

Le bureau de la Commission européenne au Soudan et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont remis mardi 22 véhicules dans le cadre de leur contribution au désarmement et à la démobilisation au Nord et au Sud-Soudan.

Grâce aux fonds de la Commission européenne, le PNUD a acheté ces véhicules pour aider les Commissions de désarmement, de démobilisation et de réintégration du Nord et du Sud-Soudan à mener leurs activités et pour suivre le parcours des participants qui retournent à la vie civile.

« La semaine dernière, plus de 10.000 ex-combattants auront été démobilisés dans l’Etat du Nil bleu, du Sud-Kordofan et d’Equateur central », s’est félicité le directeur du PNUD au Soudan, Jorgen Lissner, qui a estimé que le désarmement et la démobilisation était une des réussites de la mise en oeuvre de l’Accord global de paix Nord-Sud au cours de l’année écoulée.

Les ex-combattants reçoivent des kits de réintégration comprenant du bétail, de petits commerces, des formations professionnelles etc.

Les deux commissions et l’ONU surveillent qu’ils ne retournent pas au combat et qu’ils vivent suffisamment bien pour faire subvenir à leurs propres besoins et à ceux de leurs familles.

Le programme espère parvenir à la réintégration de 180.000 ex-combattants au total.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.