Airbus demande le remplacement des sondes Pitot

Nouvelles suites industrielles au crash du vol AF447 entre Rio et Paris. Après de nombreuses notes publiques, le géant de l’aviation européenne Airbus -groupe EADS- recommande à ses clients «de remplacer sur leur flotte A330/A340 les (sondes de mesure de vitesse) Pitot Thales par des Pitot Goodrich».

Un mauvais coup pour le fabricant électronique Thalès mais une nécessité après les avis de syndicats de pilote et la survenance, récente, de nouveaux problèmes liées à ces capteurs de vitesse.

En cause notamment le fonctionnement des sondes à très haute altitude dans des températures très froides.

Le 1er juin dernier aux larges des côtes brésiliennes, le crash du vol AF447 avait entraîné la mort de 228 passagers et membres d’équipage. Les débris de l’avion ont été acheminés au CEAT de Toulouse où ils sont actuellement étudiés pour tenter de déterminer les causes de l’accident.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.