L’ONU demande à Israël un accès sans entrave à Gaza

Les Nations Unies et plus de 25 organisations non gouvernementales (ONG) ont uni leurs voix pour demander à Israël un accès sans entrave au territoire palestinien de Gaza, notamment pour pouvoir y réhabiliter le système éducatif.

« Au cours de l’;opération ‘;Coulée de plomb’; [Cast Lead] à Gaza, qui s’est déroulée du 27 décembre 2008 au 16 janvier 2009, 18 écoles ont été totalement détruites et au moins 280 endommagées », indique le communiqué publié par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et l’Association des agences internationales pour le développement (AIDA).

« Aujourd’hui, un mois après le début de la nouvelle année scolaire et plus de six mois après le cessez-le-feu, aucune de ces écoles n’a été correctement reconstruite ou réhabilitée du fait du manque de matériaux de construction », ajoute-t-il.

« Depuis l’imposition du blocus, les élèves font face à des pénuries chroniques de matériel éducatif, y compris de manuels scolaires, de papier et d’uniformes », indique le communiqué qui reconnaît de récentes mesures pour y répondre. « C’;st un premier pas et il est bienvenu. Toutefois, les quantités, les types de biens et la prévisibilité de leur arrivée à Gaza reste bien en-deçà de ce qui est requis pour mener une vie normale ».

« Même avant l’opération ‘Coulée de plomb’, le système éducatif a été soumis à de graves pressions au cours du blocus israélien de deux ans qui a causé une « crise de la dignité » à Gaza.

« Le droit d’apprendre et à l’éducation est un droit fondamental des enfants » garanti par la Convention sur les droits de l’enfant comme par la Déclaration universelle des droits de l’homme , rappellent les agences qui appellent le gouvernement d’Israël à autoriser d’urgence l’entrée de matériaux de construction et de fournitures pour les écoles dans les semaines qui viennent, ainsi que de garantir l’entrée et la sortie sans entrave des étudiants, des professeurs et des formateurs vers et hors de Gaza.

Parallèlement, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) rappelle que 36 de ses écoles avait été endommagées lors des combats.

« Une semaine seulement après le cessez-le-feu [en janvier], près de 200.000 enfants sont retournés à l’école dans les 221 établissements de l’UNRWA », a déclaré son porte-parole Chris Gunness, à Gaza.

L’UNRWA rappelle qu’outre les écoles ce sont près de 50.000 maisons qui ont été endommagées. L’agence a élaboré un plan de reconstruction de 371 millions de dollars mais il restera dans les placards si le blocus n’est pas levé.

Israël a lancé son opération sur Gaza à la fin du mois de décembre 2008 avec l’objectif déclaré de faire cesser les tirs vers le sud d’Israël de roquettes par le mouvement Hamas, qui contrôle politiquement et militairement ce territoire palestinien. Les combats entre l’armée israélienne et le Hamas ont fait 1.300 morts et 5.300 blessés du côté palestinien ainsi que 14 morts du côté israélien et 530 blessés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.