Les plans drague estivale à Toulouse (2)

drague-toulouse.JPGDeuxième volet de  la série estivale consacrée aux rencontres “et plus si affinités”. Après un point de vue sur les sites habituels de drague : discothèques ou cafés, Georges Gilbert propose aujourd’hui un éventail de lieux inhabituels mais toujours situés dans Toulouse Intra Muros. Un nouveau plan drague moderne et tout en douceur à pratiquer ou méditer. Une rencontre, une voix, un regard, tous les lieux sont propices à la rencontre.

Sur Internet : Les réseaux sociaux. En plein essor. Chats, forums, facebook ou Twitter : à chaque adresse sa pratique aux côtés des irremplaçables sites de rencontres. Et ses geeks -parfois très masculins, parfois mixtes, parfois très féminins. A défaut de relation directe gare aux mauvaises surprises sur le Web. La difficuluté consiste bien évidémment à passer de l’avatar live à la rencontre physique en direct. A l’exception d’un coup de foudre numérique éviter d’être trop rapide !

En magasins : finies les soldes et ses cohortes de toulousain(e)s à l’affut de la bonne affaire. Les commerces ne sont pas à proprement parler des lieux de drague. Mais dans la mesure où ils sont lieux de vies, une rencontre y est toujours possible. Certains magasins du centre ville sont propices aux rencontres entre célibataires. Ouverts tards, et affectés à l’achat de denrées alimentaires, ils sont fréquentés par les bobos ou lilis pressés et souvent seuls. Une rencontre dans le rayon frais un jour de grande chaleur ou dans la file interminable est du domaine du possible.

Sur les berges de la Garonne : lieu destiné à la méditation et aux flâneries, les berges de la Garonne, sont aussi propices aux rencontres amoureuses. Tout comme les berges du Canal du Midi. Les profils sportifs ou romantiques y auront la côte.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.