La bande de Gaza proche de la Guerre Civile

Alors que le Hamas continue d’étendre son contrôle sur Gaza, les tensions entre factions palestiniennes ont marqué le mois de juillet, a affirmé lundi un responsable des affaires politiques de l’ONU lors de l’exposé mensuel sur le Moyen-Orient au Conseil de sécurité.

« Le Hamas continue d’affirmer son contrôle sur la bande de Gaza », a dit le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques Oscar Fernandez-Taranco, notant que, le 9 juillet dernier, l’autorité judiciaire du Hamas à Gaza avait institué une règle selon laquelle les femmes avocates devaient porter le costume traditionnel et le voile en salle d’audience.

Il s’est inquiété des tensions qui subsistent entre les parties palestiniennes, citant notamment un attentat à la bombe qui a blessé 61 personnes lors d’un mariage à Khan Younès. Il a indiqué que le Fatah prétendait que 200 de ses membres avaient été détenus à Gaza au cours de la période examinée.

Le 4 juillet, les Forces de sécurité palestiniennes ont découvert une cache d’armes du Hamas en Cisjordanie avec des explosifs et 8,5 millions de dollars. Il a encouragé l’Autorité palestinienne à continuer à mener de tels efforts pour améliorer l’état de droit et combattre l’extrémisme, conformément à la Feuille de route.

Dans un contexte difficile, l’Autorité palestinienne continue d’assurer la réalisation d’un agenda ambitieux, a assuré M. Fernandez-Taranco. Il a fait remarquer que la situation en matière fiscale était difficile alors que le Fonds monétaire international (FMI) estime qu’il faudrait encore 900 millions de dollars pour finir l’année, dont 300 millions pour répondre aux seuls besoins de la bande de Gaza.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.