Un militaire Rwandais va diriger les forces internationales au Darfour

Le Secrétaire général a informé vendredi le Conseil de sécurité des Nations Unies de son intention de nommer le lieutenant général Patrick Nyamvumba du Rwanda comme prochain chef de l’Opération hybride UA-ONU au Darfour (MINUAD), avec effet à partir du 1er septembre.

Ce choix a été fait en accord avec le président de la Commission de l’Union africaine, a dit un porte-parole du Secrétaire général.

Le général Nyamvumba dirigera la composante militaire de la Mission et contribuera à la mise en oeuvre du mandat de l’Opération en cette période critique, a-t-il dit.

Il succèdera au général Martin Luther Agwai, du Nigéria, qui a dirigé la force depuis la création de la MINUAD.

Cette dernière a été créée le 31 juillet 2007, dans le cadre du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies (recours à la force), autorisant l’Opération à prendre les mesures nécessaires pour soutenir la mise en oeuvre de l’Accord de paix sur le Darfour, protéger son personnel et les civils, sans préjudice de la responsabilité du gouvernement du Soudan. La MINUAD a commencé à fonctionner le 31 décembre 2007.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.