La Chine lance le programme écologique “Feu Vert”

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé vendredi la Chine à poursuivre sur la voie de son initiative « Feu vert » [Green Light] et à devenir un leader de l’énergie à faible émission de carbone, lors d’une allocution prononcée à Beijing.

Le programme de 14 millions de dollars, organisé par l´ONU et le gouvernement chinois, vise à promouvoir l´utilisation d´ampoules de nouvelle génération et à progressivement éliminer la vente d´ampoules à incandescence.

« L’ambitieux programme visant à économiser de l’énergie provenant de l’éclairage pourrait réduire la consommation d’énergie de la Chine de 8% », s’est félicité le Secrétaire général, dont c’est le troisième voyage dans le pays.

« Il démontre une des nombreuses façons dont les gens et les commerces ordinaires peuvent réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. Il montre le rôle essentiel que les gouvernements peuvent et doivent jouer dans la promotion de l’économie verte. Il souligne l’importance de la Chine et la nécessité de son leadership dans la lutte mondiale contre le changement climatique », a expliqué le Secrétaire général.

La Chine est l’économie majeure dont le développement est le plus rapide c’est aussi un émetteur important de gaz à effet de serre et un des pays les plus vulnérables aux changements climatiques, a-t-il souligné, rappelant que 300.000 millions de Chinois subiront l’impact de la fonte des glaciers de l’Himalaya, de l’expansion du désert de Gobi et de l’assèchement du Fleuve Jaune.

Les progrès de la Chine sont donc cruciaux pour ses citoyens et ceux du monde entier, a fait observer Ban Ki-moon.

Le secteur de l’énergie renouvelable en Chine s’;lève à près de 17 milliards de dollars et emploie près d’un million de travailleurs. Grâce à l’énergie solaire et éolienne, la Chine pourrait continuer à réduire sa dépendance au charbon qui représente 85% de ses émissions de carbone.

« Aujourd’hui la Chine est une puissance mondiale. Et avec la puissance mondiale viennent des responsabilités mondiales », a-t-il insisté.
M. Ban a ajouté que d’autres pays majeurs devront suivre la même voie : le Brésil, l’Inde, le Mexique et l’Afrique du Sud.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.