Ethiopie : faibles pluies et risque de grave sécheresse

L’Ethiopie va recevoir 6 millions de dollars du Fonds central d’intervention d’urgence (CERF), a annoncé jeudi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Selon le Coordonnateur des Nations Unies en Ethiopie, Fidele Sarassoro, le pays a des besoins critiques dans les domaines de la nourriture, de la santé, de la nutrition, de l’eau et de l’assainissement, des abris d’urgence, de l’agriculture et des moyens de subsistance, indique un communiqué.

Il a souhaité que les 6 millions de dollars alloués par le CERF aillent en priorité aux programmes du gouvernement mis en place face à la malnutrition et à l’insécurité alimentaire, aux épidémies de diarrhée aiguë et aux besoins des réfugiés.

En cette deuxième année consécutive de faibles pluies, près de 6,2 millions de personnes risquent d’avoir besoin d’une aide alimentaire. Les pluies « belg », qui tombent normalement entre la mi-février et la mi-mai ont été en effet plus faibles que la normale.

Les fonds alloués à l’Ethiopie font partie d’un total de 55 millions prévus par le CERF pour aider des pays où l’assistance est déficitaire, notamment la République démocratique du Congo (RDC) (10 millions de dollars), la République populaire démocratique de Corée (RPDC) (9 millions), le Zimbabwe (9 millions), le Kenya (8 millions), le Tchad (6 millions), la République centrafricaine (2,8 millions), l’Algérie (1,5 millions), l’Erythrée (1,5 millions), la Guinée (1,2 millions) et Djibouti (1 million).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.