2e tour des élections présidentielles en Guinée Bissau

Après la vague d’assassinats politiques qui a touché le pays, le Secrétaire général des Nations Unies a décidé de suivr de très près le second tour des élections présidentielles en Guinée-Bissau, qui sont un signe important de l’engagement national pour un processus démocratique et la réconciliation nationale, a annoncé jeudi sa porte-parole.

Ban Ki-moon « exhorte le peuple de Guinée-Bissau à voter dans le calme comme ce fût le cas pendant les élections précédentes ». Il appelle les candidats à l’élection présidentielle à résoudre tout différend qui pourrait survenir par des moyens pacifiques et légaux, et à respecter les résultats finaux.

Le Secrétaire général espère par ailleurs que ces élections marqueront un « pas décisif vers la stabilité politique et la sécurité en Guinée-Bissau, ainsi que dans la promotion des conditions socioéconomiques nécessaires à la consolidation de la paix et à la pleine réalisation des droits humains dans tout le pays ».

Les Nations Unies sont engagées à travailler avec le futur président élu et son gouvernement, ainsi qu’avec l’Assemblée Nationale et les autres autorités nationales, pour réaliser davantage de progrès en Guinée-Bissau à travers le dialogue et la réconciliation nationale, souligne le message.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.