Israël sommé par Ban ki Moon de cesser la colonisation

Le Secrétaire général de l’ONU a appelé mercredi Israël à geler ses activités de colonisation et à autoriser l’entrée de biens vers Gaza tout en regrettant parallèlement que le Hamas n’ait pas renoncé à la violence.

« J’exhorte le gouvernement d’Israël à respecter pleinement ses obligations, notamment le gel des activités de colonisation et leur croissance naturelle. Si Israël continue son activité de colonisation, ce sera non seulement contraire au droit international mais aussi à un ferme consensus international », a déclaré Ban Ki-moon dans une allocution à la Réunion internationale sur la question de Palestine convoquée à Genève et prononcée par le chef de l’ONU à Genève, Sergei Ordzhonikidze.

Israël devrait aussi cesser ses actions unilatérales à Jérusalem telles que la destruction de maisons, et respecter l’avis facultatif de la Cour internationale de justice (CIJ) sur le mur [de séparation entre Israël et la Cisjordanie], qui date d’il y a cinq ans, a précisé le Secrétaire général.

M. Ban a fait observer qu’avec ses récentes mesures bienvenues pour alléger les barrages sur d’importants trajets en Cisjordanie, Israël avait montré qu’il était possible de modifier des pratiques établies de longue date.

Enfin, le Secrétaire général a demandé à Israël d’autoriser l’entrée de biens de base et des matériaux de reconstruction dans Gaza.
Parallèlement, il s’est dit préoccupé de la poursuite des violences et des tirs de roquettes depuis Gaza, même s’il y a eu une baisse de leur niveau.

Il a appelé à faire plus pour empêcher l’entrée d’armes illicites dans Gaza. Enfin, il souhaité que l’Autorité palestinienne intensifie ses efforts sur le terrain et regretté que le Hamas n’ait pas renoncé à la violence et ne se soit pas engagé à respecter les engagements préexistants et la solution des deux Etats, dont Israël.

Ban Ki-moon a déploré enfin le maintien en détention du caporal israélien Gilad Shalit et le fait que la Croix-Rouge n’ait toujours pas eu accès à lui.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.