Népal : les maoïstes déposent (en partie) les armes

La Mission des Nations Unies au Népal (MINUNEP) a salué vendredi la décision du gouvernement népalais et du Parti communiste unifié du Népal-maoïste (UCPN-M) de lancer formellement le 17 juillet 2009 le processus de démobilisation et de réinsertion de 4.008 militaires maoïstes, dont 2.973 mineurs.

« Ceci marque une étape cruciale dans le processus de paix », déclare la MINUNEP dans un communiqué. « Il est important que l’UCPN-M coopère avec le gouvernement pour s’assurer que le programme de démobilisation et de réinsertion est mené à terme avec succès ».

La Mission des Nations Unies juge également encourageant que l’accord reconnaisse l’importance du respect des critères internationaux conformément à la résolution 1612 (2005) du Conseil de sécurité sur les enfants et le conflit armé, et s’engage à mener un processus de démobilisation et de réinsertion qui permettra aux ex-combattants de choisir librement entre une série de programmes d’assistance à la réinsertion dans les mois à venir.

« Les Nations Unies se tiennent prêtes à fournir un soutien et une assistance à cet égard », ajoute le communiqué.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.