Corée du Nord : l’ONU prend des sanctions

Le Conseil de sécurité a imposé des sanctions contre cinq sociétés et cinq individus liés à l’essai nucléaire mené par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) au mois de mai.

Les sanctions ont été imposées jeudi par le Comité mis en place par une résolution de 2006 qui exigeait que le pays « ne mène plus d’essai nucléaire ni de lancement de missile balistique », après un essai présumé avoir été mené au mois d’;octobre précédent.

Le mois dernier, les 15 membres du Conseil ont adopté à l’unanimité une résolution condamnant le test nucléaire du 25 mai 2009, en « violation flagrante » de ses résolutions. Le Secrétaire général avait estimé que cette résolution envoyait un message « ferme et clair » à Pyongyang.

Les mesures imposées à la Corée du Nord comprennent des inspections plus fermes des cargaisons suspectées de contenir des marchandises liées aux activités du pays dans les domaines nucléaire et balistique, un embargo sur les armes plus sévère à l’exception des armes légères et de nouvelles restrictions financières.

Ont ainsi été ajoutés à la liste la Namchongang Trading Corporation, impliquée dans l’achat de pompes à vide fabriquées au Japon et identifiées dans une installation nucléaire nord-coréenne, et le General Bureau of Atomic Energy (GBAE) responsable du programme nucléaire nord-coréen.

Le Conseil a aussi placé deux produits sur la liste des biens à écarter : le graphite industriel et la fibre para-aramide.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.