Assassinat de Benazir Bhutto : la commission d’enquête au Pakistan

Les membres de la Commission d’enquête internationale sur les faits et circonstances de l’assassinat de l’ancienne Première ministre pakistanaise Mohtarma Benazir Bhutto sont arrivés jeudi à Islamabad pour leur première visite de travail au Pakistan.

Lors de cette visite, ils ont rencontré le Président du Pakistan, Asif Ali Zardari, ainsi que les ministres de l’intérieur, des affaires étrangères et de la justice. Ils ont également reçu un exposé détaillé par de hauts responsables du ministère de l’intérieur sur l’assassinat, précise un communiqué.

La Commission, établie à la demande du gouvernement du Pakistan, a commencé ses travaux le 1er juillet. Elle a pour mandat d’établir les faits et circonstances de l’assassinat, mais pas de mener une enquête criminelle.

La Commission remettra un rapport au Secrétaire général dans six mois, soit d’ici fin décembre. Le Secrétaire général remettra, à son tour, son rapport au gouvernement du Pakistan et le soumettra au Conseil de sécurité pour information.

La Commission est dirigée par le représentant permanent du Chili, l’ambassadeur Heraldo Munoz, et composée de Marzuki Darusman de l’Indonésie et de Peter Fitzgerald de l’Irlande.

Benazir Bhutto était rentrée d’exil en octobre 2007 pour participer à la campagne électorale de 2008. Elle a été assassinée le 27 décembre 2007, au cours d’une réunion électorale à Rawalpindi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.