Aubry – Valls : les dessous d’une dispute

Martine Aubry ne peut pas ignorer qu’Emanuel Valls ne quittera pas le parti socialiste. Organisation dans laquelle il milite depuis de nombreuses années et avec laquelle il a été élu député maire d’Evry. Martine Aubry a donc choisi la polémique médiatique et non les instances de régulation internes -commission statutaire des conflits- du parti pour régler un différend qui ressemble à une opération de communication version coup de billard. Pourquoi ce choix, éminemment politique de la maire de Lille et actuelle première secrétaire du PS.

1- Les Faits : soutien de Ségolène Royal lors du Congrès de Reims, Valls avait brandi la menace d’un recours judiciaire contre l’élection de Martine Aubry à la tête du parti. Au lendemain d’une lourde défaite aux élections européennes, Emannuel Valls a annoncé être candidat à la candidature à l’investiture présidentielle.

2- les Hypothèses : la première est très claire, avant la pause estivale et à quelques semaines des Universités d’été du PS Martine Aubry tente d’assoir une légitimité quelque peu assombrie par l’épisode européen et s’octroie un espace médiatique certain. En choisissant cette voie, la maire de Lille replace Valls sous les feux de la rampe. Et deuxième hypothèse vise à couper le siffler des autres concurrents. La question est lesquels ?

3- les Conséquences : pour le parti, une telle dispute au sein de l’appareil fait quelque peu désordre. Incapables de laver leur linge salle en famille -mais les socialistes forment ils vraiment une famille ?- l’image du parti d’opposition et de ses instances se détériore clairement.
Valls fait désormais figure de premier opposant à la direction du parti -coalition Aubry Cambadélis, Bartolone- et une position de martyr face à une direction “stalinienne” ne peut que le conforter dans ses propos. Et lui donner à la fois une profondeur médiatique et une nouvelle légitimité politique.

Partager

Articles Récents

Une rafale de vent de 117 km/h mesurée à Toulouse

Météo France prolonge l'alerte vigilance orange pour vents violents et risque d'inondations dans 12 départements dont la Haute Garonne Forts…

13 décembre 2019

Retraites. la pression reste forte à Toulouse

En attendant la grande journée de mobilisation du mardi 17 décembre, de nouvelles manifestations ont eu lieu jeudi à Toulouse…

13 décembre 2019

Toulouse. le salon Régal est ouvert

La marque Sud de France au salon Régal Le salon Regal vient d'ouvrir ses portes ce matin au public au parc des…

13 décembre 2019

Toulouse 2 mineures en fugue recherchées par la gendarmerie

La gendarmerie est à la recherche de ces deux jeunes personnes : -Lola RAUFASTE née le 10/02/2006 à TOULOUSE (31)…

12 décembre 2019

Inondations-vents violents, Toulouse et la Haute Garonne en alerte orange

Météo France a étendu ce jeudi après midi son alerte météo vigilance orange aux départements du Gers, du Tarn, de…

12 décembre 2019

Avec un taux record d’alcoolémie elle conduisait sa voiture accompagnée de son fils de 5 ans

Triste record établi ce mercredi pour cette gersoise de 40 ans qui conduisait avec son fils de 5 ans à…

12 décembre 2019

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com