Somalie : tableau d’une guerre trop ordinaire

Le représentant spécial de l’ONU pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah a souhaité lundi que la contre-offensive menée par les forces de sécurité somalienne ce week-end permette le retour d’une certaine stabilité à Mogadiscio.

Selon la presse, les forces gouvernementales somaliennes auraient repris du terrain, contrant l’avancée des mouvements islamistes extrémistes qui tentent de le renverser et de poursuivre les combats dans la capitale somalienne, en dépit de l’élection d’un islamiste modéré, Sheikh Sharif Sheikh Ahmed, à la présidence du pays.

M. Ould-Abdallah a souligné que les récentes attaques contre les forces de sécurité somaliennes avaient causé le déplacement d’un grand nombre de résidents, y compris ceux qui étaient rentrés dans la capitale au début de l’année dans l’espoir d’y mener une vie pacifique.

Il a souhaité que les nouvelles avancées permettent à la population de rentrer chez elle et à l’;assistance humanitaire de parvenir à ceux qui en ont le plus besoin.

« Malgré la retenue des forces somaliennes et d’autres groupes, les attaques contre les institutions gouvernementales et des civils innocents se sont poursuivies, accompagnées d’abus massifs des droits de l’homme et de tueries. En réponse à ces actes, les forces gouvernementales n’ont pas eu d’autre choix que de défendre la population de Mogadiscio », a-t-il insisté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.