Harry Potter et le prince de sang mêlée : les fans toulousains répondent présents

Pas d’applaudissements pour la première diffusion du dernier Opus Harry Potter et le “prince de sang mêlée” mais une salle pratiquement remplie au cinéma UGC de la place Wilson. Le public est plutôt très jeune, quelques parents accompagnent même leur jeunes ados.

Quelques adultes sont également là pour suivre les aventures du petit sorcier. Malgré les vacances, l’ambiance dans le cinéma est calme et attentive.

Le silence se fait dès les premières notes du générique assorti de l’impressionnant logo de la Warner.

Et le film s’annonce sombre, très sombre.

Quelques spectateurs cherchent des places dans les premiers rangs et

Le film : les fans ne seront pas déçus. Tous les ingrédients et tous les personnages de la série sont là.

Le 6e film de la série débute dans le monde Moldu, puis se déplace dans le chemin de traverse et le chateau de Pudlard. Hermionne, Ron Weasley et Drago Malfoy sont bien là. Plus âgés et préoccupés par leurs amourettes.

Petites Histoires qui rythment  la grande Histoire du livre le plus vendu de la série. Si Voldemort n’apparaît pas une seule fois dans le film sa présence se fait de plus en plus sentir.

Les héros en sont Drago Malfoy, Dumbledore et Rogue. Ron, Hermionne ou Hagrid, à la différence des films précédents ne tiennent que des rôles annexes dans l’intrigue du film.

Au final : De très bons effets spéciaux de font pas oublier une intrigue qui peine quelque peu à se mettre en place. Des longueurs dûes au genre font de cet Harry Potter et le Prince de Sang Mêlée, pourtant central dans la saga littéraire avec les premières recherches d’Horcruxes, l’épisode cinématographique le moins intéressant de la série.

A noter que le dernier épisode de la série “Harry Potter et les reliques de la mort” sera réalisé en deux films. Le premier devrait être à l’écran en 2010.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.