Afghanistan : le terrorismen, tactique militaire la plus meurtrière

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a estimé lundi que le terrorisme tuait davantage de civils que les opérations militaires, alors qu;un attentat la semaine dernière dans la province de Logar a tué plus de 20 civils, dont des enfants sur le chemin de l’école.

La MANUA a qualifié de « barbare » cet attentat, le dernier d’une série de violences visant les organisations humanitaires.

« Les Nations Unies en Afghanistan ont depuis longtemps clairement exprimé leur profonde préoccupation concernant les attentats suicides et agissements terroristes dans les zones peuplées », a déclaré un porte-parole de la Mission, Nazifullah Salarzai, lors d’une conférence de presse lundi à Kaboul.

« Ils entraînent davantage de morts de civils en Afghanistan que tout autre tactique militaire, et cela doit cesser. La population civile de ce pays a le droit d’être en sécurité », a-t-il ajouté.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) s’est également exprimé au sujet de l’attentat de la semaine dernière, soulignant que les enfants afghans avaient le droit d’être protégés de la violence et de grandir sans craindre les menaces, les intimidations et les attaques violentes.

« Même s’ils ne souffrent pas directement de la violence, les enfants qui ne peuvent pas se sentir en sécurité à l’école ou en s’y rendant voient leur éducation et leurs perspectives en souffrir et l’avenir de leurs familles et de leurs communautés se réduire », a dit la directrice de l’UNICEF, Ann Veneman.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.