Guerre à Gaza : le nettoyage des 15 000 bâtiments endommagés estimé à 12 millions $

Des entreprises travaillant pour les Nations Unies ont commencé vendredi à retirer environ 420.000 tonnes de gravats dus aux combats entre l’armée israélienne et le mouvement palestinien Hamas en décembre et janvier, a indiqué vendredi le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Le PNUD estime que 15.000 bâtiments ont été endommagés ou détruits durant les trois semaines du conflit. Le nettoyage prendra un an et fournira 200.000 journées de travail. Le coût total pour le PNUD est estimé à 12 millions de dollars. Le Canada a fourni 3,4 millions de dollars et la Suède 2,3 millions de dollars et le PNUD est en négociations pour obtenir le reste.

« Le retrait des gravats est une étape importante pour aider les Gazaouis à surmonter les destructions. Ce projet permettra de fournir du travail et d’améliorer l’environnement avant que la reconstruction puisse démarrer », a déclaré Jens Toyberg-Frandzen, représentant du PNUD dans le territoire palestinien occupé.

Depuis janvier, le PNUD et ses partenaires ont collecté de l’argent, formé du personnel et négocier l’accès et les contrats pour le retrait des gravats, qui posent des risques à la fois économiques et sanitaires. Certains sites endommagés contiennent de l’amiante et d’autres matériaux toxiques alors que d’autres pourraient contenir des explosifs.

Selon M. Toyberg-Frandzen, le véritable travail de reconstruction dépend de l’;assouplissement par Israël de ses sanctions contre Gaza. Par exemple, les gravats broyés pourraient être utilisés pour reconstruire des maisons et des infrastructures. Si Israël continue de bloquer l’;importation de matériaux et d’;outils, seule une reconstruction réduite pourra avoir lieu et les sites nettoyés resteront vides.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.