Soldes d’été, des nouvelles baisses jusqu’à 70 %

Appâtés par les offres promotionnelles, les toulousain(e)s sont attiré(e)s par la mode à petits prix. Résultat : les commerçants sortent peu à peu de la crise. Bonne affaire pour les uns, bénéfices pour les autres, tout le monde y trouve son compte.

Les soldes d’été 2009 ont démarré mercredi 24 juin et vont durer jusqu’au 28 juillet.

Mercredi 8 juillet dernière démarque. Les magasins de prêt-à-porter, chaussures ou bijoux bradent leurs articles jusqu’à – 70%. De quoi faire face à l’effondrement de la consommation. “Ces deux dernières semaines, les vêtements seront meilleur marché”, affirme une vendeuse de chez Sinéquanone.

derniere-demarque.jpg

Une affaire bien rodée : la grande mécanique des soldes fait recette

Voilà maintenant presque deux siècles (1830) que le système des soldes a été inventé. Une organisation qui n’a cessé de fonctionner malgré les intempéries de l’Histoire. L’année 2009 a été marquée par une crise économique lourde, mais les soldes eux ne connaissent pas la crise. « Nos robes se vendent comme des petits pains » se félicite un magasin de prêt-à-porter féminin. La mise en place du système des soldes est bien installé, on repère dans les établissements ce mécanisme visant à réduire ces stocks. Immenses affichages en vitrine, panneaux entre les rayons, ou encore étiquettes barres. Le dispositif fonctionne.

Deux semaines de répis pour les portes monnaies

Les consommateurs sont satisfaits et les commerçants gagnent sur toute la ligne. C’est le cas, par exemple, du magasin de prêt-à-porter pour hommes Célio, « les acheteurs viennent pour le prix. Nous faisons une très belle saison. » Après des mois au bord du gouffre il y a aujourd’hui de tout à prix cassés.

La radinerie du consommateur empoisonne depuis longtemps le commerce et en cette période de crise, ce n’est qu’en accordant des réductions élevées que les enseignes parviennent à remplir leurs caisses. “On n’a jamais autant vendu de l’année”, se réjouit-on chez Célio.

Le paysage commercial semble commencer à rectifier le cap que la crise lui avait fait prendre. Point final dans deux semaines pour un bilan que tous espère positif avant d’entamer la saison prochaine.

Oïhana Igos

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.