La santé publique nouvelle priorité internationale ?

A l’issue de quatre jours de travaux à Genève, le Conseil économique et social (ECOSOC) a adopté jeudi une déclaration ministérielle plaidant pour que la santé publique soit une priorité des Nations Unies, a indiqué la porte parole du Secrétaire général de l’ONU, Michèle Montas.

La déclaration inscrit la santé parmi les priorités de l’agenda politique de l’Organisation. Elle affirme également que « le monde ne peut se permettre de négliger son engagement à atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), en dépit des crises internationales actuelles », a précisé la porte parole lors de son point de presse quotidien au siège des Nations Unies à New York.

La reprise économique mondiale et la crise financière menacent sérieusement de faire dérailler les progrès déjà réalisés concernant les Objectifs du millénaire pour le développement, indique le document final de Genève.

L’ECOSOC est, aux termes de la Charte des Nations Unies, l’organe principal de coordination des activités économiques, sociales et apparentées des 14 institutions spécialisées de l’ONU, des commissions techniques et des cinq commissions régionales.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.