Tour de France-Dopage : 80% des français doutent de l’honnêteté des coureurs

Selon un sondage Ifop pour le journal Sud Ouest, face aux affaires de dopage qui se sont succédées lors des différentes éditions du Tour de France depuis l’affaire Festina en 1998, la suspicion à l’égard des cyclistes apparaît très répandue au sein de la population. 80% des Français déclarent en effet douter de l’honnêteté du coureur remportant une victoire d’étape lors de la fameuse course.

26% des personnes interrogées indiquent que leur doute est systématique et 54% qu’ils ne remettent en doute que « parfois » l’honnêteté de la victoire. Seuls 20% des Français déclarent ne jamais suspecter de tricherie dans une victoire d’étape.

La persistance des affaires de dopage au sein de la course explique sans doute le regard de plus en plus critique émis par les Français sur l’intégrité des coureurs. En juin 2001, 17% des Français déclaraient « toujours » douter de l’honnêteté des victoires d’étape. En 2007, 23% des Français pensaient de même et 26% aujourd’hui.

Cette étude réalisée par l’Ifop pour Sud Ouest Dimanche à la veille de l’arrivée du Tour de France 2009 dans le Sud Ouest a été réalisé sur un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. Enquête par téléphone du 2 au 3 juillet 2009.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.