Guerre civile au Pakistan : les Emirats Arabe Unis financent l’aide aux réfugiés

Le Gouvernement des Emirats arabes unis (EAU) et l’Agence des Nations Unies pour les refugiés (HCR) ont signé hier lundi un accord de partenariat visant à financer des opérations humanitaires vitales au Pakistan, afin de répondre aux besoins des déplacés internes, principalement des femmes et des enfants qui vivent dans des conditions précaires, a annoncé ce mardi, le HCR.

Cet accord a également pour but d’aider à faciliter le retour volontaire de personnes déplacées dans le nord-ouest du Pakistan, où on compte plus de deux millions de personnes déplacées dans la Province frontière du Nord-Ouest et dans les zones tribales sous administration fédérale, indique le HCR.

L’organisation souligne d’autre part que sur le terrain, dans le nord-ouest du Pakistan, les préparatifs continuent dans les camps de déplacés en vue la saison de la mousson qui devrait commencer à la mi-juillet. Quelque 260 000 déplacés internes, parmi plus de deux millions au total, sont hébergés dans 21 camps. Selon l’intensité de la mousson, des familles devraient être transférées dans d’autres régions où le risque d’inondation est moins important.

De plus, le HCR continue avec ses partenaires « à mener un travail pour fournir dans les camps des auvents pour la protection contre le soleil ». Et hors des camps, où se trouvent actuellement la vaste majorité des déplacés internes, « l’agence continue la distribution de biens de secours pour ceux qui vivent au sein de familles d’accueil et dans des écoles ».

Depuis le 22 juin, 25 630 familles au total (soit plus de 166 000 personnes) ont reçu cette assistance dans les districts de Charssada, de Nowshera et de Mardan.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.