Lobbying à l’Assemblée : la députée Lemorton furax

La députée de la première circonscription de Toulouse, la socialiste Catherine Lemorton, a vivement réagi à l’annonce d’un nouveau règlement touchant les Lobbies présents dans les lieux de pouvoir et notamment législatif en France.

Dans un communiqué la députée a fait part de sa “profond” indignation” par la manière dont le “Bureau de l’Assemblée Nationale va institutionnaliser les lobbies au sein du Palais Bourbon”.

Pour la députée, qui exerce dans le privé l’activité de pharmacienne, cette annonce “sensée encadrer fermement les activités des lobbyistes, va leur donner une légitimité supplémentaire tout en évitant de mettre en place des règles contraignantes évitant ainsi toute dérive”.

“Gangrène de notre démocratie parlementaire, les lobbies doivent être réellement encadrés afin que la Représentation Nationale puisse travailler dans la transparence et la sérénité que sa mission requiert et impose. C’est ce que les Françaises et les Français attendent de leurs représentants nationaux” a conclu la députée Catherine Lemorton.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.