Guerre au Pakistan : l’OMS et l’UNICEF appellent à l’aide

En mission au Pakistan, les représentants de l´Organisation mondiale de la santé (OMS), du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), accompagnés par le coordonnateur humanitaire de l’ONU Martin Mogwanja ont salué « les véritables héros de la crise actuelle au Pakistan que sont les gens ordinaires » et souligné l´importance d´apporter des réponses urgentes à la situation humanitaire sur le terrain.

Le Sous-directeur général à l’OMS pour les interventions sanitaires en cas de crise, Eric Laroche, a rappelé que « l´Organisation mondiale de la santé est extrêmement préoccupée par l´état de santé d´environ 2 millions de déplacés dans le nord-ouest du Pakistan, ainsi que par la capacité du système de santé à continuer à fournir des soins vitaux, étant donné l’afflux massif de personnes ». « Les hôpitaux, les unités sanitaires de base et d’autres installations subissent une extrême pression et ont du mal à traiter les personnes qui font face à de multiples menaces pour la santé », a t-il indiqué.

Pour sa part, Louis-Georges Arsenault, directeur des opérations d’urgence à l´UNICEF a déclaré que son organisation était profondément préoccupée par « la situation des femmes et des enfants dans la crise actuelle », avant d´ajouter que « plus de 60 pour cent des personnes déplacées sont des enfants de moins de 18 ans, ayant des besoins critiques, en matière de santé de services éducatifs, de soutien nutritionnel, d’eau, d’assainissement des infrastructures, d’éducation à l’hygiène, et à la protection ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.