Cote d’ivoire : les listes électorales sont enfin prêtes

Le chef de la Division de l´Assistance Electorale (DAE) de l´ONUCI, Ahmedou El Becaye Seck, a dressé jeudi à Abidjan le point de la contribution de la Mission au processus d´identification et d´enrôlement des populations qui s´est achevé le mardi 30 juin dernier.
Selon M. Seck, l´opération aura duré 288 jours et connu quatre prorogations.
Toutefois selon ses propos, si les quelques violences parfois enregistrées n´ont pas entrainé des arrêts ni des désordres, les fortes tensions sur la trésorerie des structures nationales ont souvent conduit à des interruptions de travail momentanées sur presque l´ensemble du territoire national.
Près de 6.362.842 personnes ont été enrôlées du 15 septembre 2008 au 30 juin 2009. La région des lagunes culmine, avec 2.180.079 personnes enrôlées tandis que le Bafing, le Denguélé, le Moyen-Comoé, le Moyen-Cavally et le Sud-Comoé ferment la marche avec respectivement 45.038 ; 83.972 ; 111.088 ; 164.766 ; 174.081 personnes inscrites.
Outre Abidjan et sa région (Lagunes), dira M. Seck, douze régions ont plus de 200.000 inscrits, à savoir, les Savanes (424.656), la Vallée du Bandama (407.028), le Bas-Sassandra (378.377), le Haut-Sassandra (331.504), les 18 Montagnes (325.055) le N´Zi-Comoé (279.795) les Lacs (230.375), le Zanzan (232.215), l´Agneby (229.643), le Fromager (211.968), le Sud-Bandama (209.368),et la Marahoué ( 200.509). « Les phases de rattrapage ont permis l´enrôlement de 355.726 personnes qui représente 5,92% du bassin total de population enrôlée », a ajouté M. Seck.

Par ailleurs, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d´Ivoire, Y.J Choi a rencontré jeudi également le président du Conseil Constitutionnel, Germain Yapo Yanon, à Abidjan.
«L´échéance du 29 novembre (date de l´élection présidentielle) approche. Et, il est temps que le Conseil Constitutionnel et l´ONUCI, en tant que certificateur, se rencontrent et se parlent sur la manière de bien servir le peuple de Côte d´Ivoire, lors des élections », a déclaré à la presse, M. Choi, à l´issue des échanges de plus d´une heure.
Répondant aux journalistes sur les possibles conflits de compétences entre le rôle de certification de l´ONUCI et celui du Conseil Constitutionnel, M. Choi a affirmé qu´il n´y avait pas de dissension et que la raison d´être des deux institutions était « la sauvegarde des résultats légitimes et démocratiques des élections ».

Partager

Articles Récents

Nouvelle Grève et nouvelles manifestations mardi contre la réforme des retraites

L'intersyndicale réunie ce vendredi matin a décidé d'une deuxième journée d'action nationale ce mardi 10 décembre. Après les fortes mobilisations…

6 décembre 2019

François Bayrou dans la tempête

François Bayrou, maire de Pau et leader du Modem est convoqué ce vendredi par la justice. Il pourrait être mis…

6 décembre 2019

Manif du 5 décembre, démonstration de force à Toulouse

35 000 selon la préfecture, 100 000 selon les organisateurs : la manifestation contre la réforme des retraites programmée vendredi…

6 décembre 2019

Trafic SNCF quasi nul en gare de Toulouse Matabiau ce vendredi

Deuxième jour du mouvement social contre la réforme des retraites. Les transports et plusieurs secteurs restent très perturbés. Deuxième jour…

6 décembre 2019

Encore 2 belles journées de soleil à Toulouse

Météo France prévoit encore deux belles journées ensoleillées à Toulouse avant le retour d'une perturbation pluvieuse. Les prévisions météo des…

6 décembre 2019

5 Décembre à Toulouse, la grande foule attendue à la manifestation

5 décembre 2019, journée sociale agitée en France contre le projet de réforme des retraites. La manifestation qui s’annonce très…

4 décembre 2019

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com