Balkans : un rapport pointe une agriculture obsolète

Tandis que le Balkan occidental connait une croissance économique saine en général, les zones rurales sont à la traîne, indique un nouveau rapport établi par l’Organisation des Nations pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Banque mondiale qui présente, par ailleurs, des mesures pour y remédier.

Les auteurs du rapport constatent que les déficits en matière de commerce des produits agricoles se creusent, que le changement climatique influe sur les ressources agricoles, et que les jeunes sont de plus en plus nombreux à migrer vers les zones urbaines ou à l’étranger à la recherche d’opportunités économiques.

L’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, la Serbie et l’ancienne République yougoslave de Macédoine, font face à des défis similaires dans la modernisation de leur secteur agricole pour devenir compétitif sur les marchés régionaux et européens. « Les secteurs de l’agro-alimentaire dans ces pays sont sous capitalisés et très fragmentés, dominé par des petits producteurs avec de faibles productions et de systèmes de contrôle de qualité», explique David Lugg de la FAO, co-auteur du rapport.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.