Sahra Occidental : le Maroc et le Front Polisario négocient

« Je suis optimiste quant à l’organisation d’une ‘première rencontre informelle’ entre le Maroc et le Front Polisario destinée à préparer le terrain pour un cinquième cycle de négociations », a estimé, ce mercredi, l’Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental, Christopher Ross, qui achevait une tournée dans la région.

Cette rencontre informelle, j’en suis sûr, « apportera une contribution importante à la recherche d’une résolution du conflit qui dure déjà depuis trop longtemps et qui entrave le travail qui doit être fait au niveau de l’intégration régionale », a ajouté M. Ross à l’issue d’un entretien avec le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération Taïb Fassi Fihri.

Christopher Ross qui effectuait sa seconde tournée dans la région, depuis sa nomination, a eu des discussions à Alger, Tindouf, Nouakchott, et Madrid, où il a rencontré le ministre des Affaires étrangères de l’Espagne.

Au sortir de la première tournée de février qu’avait mené l’Envoyé personnel de Ban Ki-Moon dans la région, il était ressorti que les conditions d’une reprise des pourparlers directs à Manhasset, dans la banlieue de New York, n’étaient pas réunies.

Quatre séries de négociations à Manhasset ont déjà eu lieu mais elles n’ont pas permis de rapprocher les points de vue, entre les parties que sont le Maroc et le Front Polisario.
A la suite d´un accord auxquels étaient parvenus le Gouvernement du Maroc et le Front POLISARIO, la Mission des Nations Unies pour l´organisation d´un référendum au Sahara occidental (MINURSO) est déployée depuis septembre 1991 afin de surveiller le cessez-le-feu et d´organiser un référendum qui permettrait aux habitants du Sahara occidental habilités à voter de décider du statut futur du territoire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.