La Banque mondiale fait un don de 5 millions à Haïti

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé un don de 5 millions de dollars à Haïti pour renforcer la gestion agricole et appuyer son développement durable. Ce don qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’intervention en réponse à la crise alimentaire mondiale (GFRP), « a pour objectif de soutenir la réforme du secteur public dans l’agriculture haïtienne », a déclaré Yvonne Tsikata, directeur de la Banque mondiale pour les Caraïbes.

« Il constitue un premier pas déterminant dans la reprise des opérations avec Haïti dans ce domaine, car l’agriculture est la clé de voûte de l’économie rurale et une source potentielle majeure de croissance pour les pauvres », a-t-elle ajouté.

En Haïti, l’agriculture conserve un rôle dominant dans l’économie et produit plus de 25 % du PIB national et représente environ 50 % de l’emploi total (dont 60 % en milieu rural, qui assurent la subsistance de 75 % des pauvres), indique le communiqué de presse, publié par la Banque.

L’année écoulée, les cyclones, les tempêtes tropicales et les fluctuations des prix des matières premières ont malheureusement « fragilisé le secteur agricole et ses institutions publiques ».
Depuis janvier 2005, le montant total des dons accordés par la Banque mondiale à Haïti s’élève à 273 millions de dollars. Elle a par ailleurs approuvé, le 3 juin, un montant de 121 millions de dollars pour sa nouvelle stratégie d’assistance au pays (2009-2012). Quelque 20 millions de dollars ont en outre été accordés au titre des ressources fiduciaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.