Conférence internationales sur les réfugiés

Les consultations annuelles entre l’agence des Nations Unies pour les réfugiés et ses partenaires des organisations non gouvernementales (ONG) ont débuté à Genève lundi avec une attention particulière portée à la question des réfugiés urbains et des situations de réfugiés prolongées.

Au cours des trois prochains jours, les quelque 380 personnes venant d’environ 140 organisations, y compris 70 ONG nationales qui participent à ces consultations, débattront d’un large éventail de questions d’intérêt commun lors de sessions régionales et thématiques, indique un communiqué du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

« C’est une occasion pour le HCR et les ONG de se rencontrer à un niveau stratégique ainsi que pour les cadres dirigeants du HCR d’être à l’écoute des questions des partenaires de toutes les régions, c’est-à-dire non seulement les partenaires à Genève ou du siège mais aussi du terrain, et de discuter avec eux. Voilà ce qui rend ces consultations uniques, » a déclaré Bernard Doyle, directeur de l’unité inter agences du HCR.

Il a également expliqué que les principaux thèmes discutés cette année seraient les situations de réfugiés prolongées, les réfugiés urbains ainsi que l’évaluation globale des besoins du HCR, un programme mondial qui vise à déterminer l’état réel des besoins des réfugiés et des personnes déplacées internes, les coûts liés à ces besoins et les conséquences d’éventuelles lacunes dans la couverture de ces besoins.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.